1919 – 2019 100 ANS D’HISTOIRE

100 ANS DE L’HISTOIRE D’UNE ENTREPRISE FAMILIALE

Lorsque l’on fête un tel anniversaire, cela est forcément l’occasion d’un regard en arrière, vers celles et ceux qui nous ont précédés, qui ont traversé des périodes de l’histoire, de notre histoire, locale, régionale et suisse. C’est aussi l’occasion de réfléchir, à travers ce parcours dans le temps, sur notre identité, celle de notre entreprise familiale, sur celles et ceux qui, décennie après décennie, famille et collaborateurs, l’ont façonnée, donnant l’image de ce qu’elle est et que, peut-être nous sommes aussi à travers elle aujourd’hui.

Comme une pièce de théâtre, il y a un espace-temps, des person- nages et leur histoire. Ici, c’est un couple, mon grand-père paternel Ami Viquerat. Au sortir de cette première guerre mondiale qui a mis fin à la Belle Epoque, il épouse (enfin) Mathilde Rosset le 20 décem- bre 1919. Elle le fait attendre depuis qu’ils se sont rencontrés avant-guerre. Ils fondent ensemble à Clarens, en cette fin d’année, la société dont nous fêtons aujourd’hui le 100e anniversaire.
C’est cette histoire d’une famille et d’une entreprise familiale que ce livre vous propose de découvrir.

Ami choisit de s’installer à Clarens, sur la commune du Châtelard, proche de cette ville de Montreux qui a perdu ses touristes riches d’avant-guerre. Il ouvre son atelier-boutique, d’abord à la rue du Torrent, puis 5 ans plus tard, à deux pas, à la rue du Lac, dans la maison où nous nous trouvons jusqu’à aujourd’hui.

Aux années folles des années 20, succède la crise des années 30, puis la 2e guerre mondiale. C’est dans cet environnement instable et difficile que mes grands-parents vont tenir à flot l’entreprise familiale et élever leurs trois enfants. Complétant le travail artisanal de tapissier, ils vont développer leur commerce. Ami remet en état le mobilier d’occasion, qu’il rachète avec oppor- tunisme aux hôtels en liquidation, avant le revendre sur les marchés de la région. Jean-Louis reprendra en 1957 le commerce qu’il développera avec succès pour me le transmettre en 1991.

Denis Viquerat
Clarens, octobre 2019

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.